Tout d'abord, il faut dire que ces équipements ne sont pas tous essentiel en cyclo-camping, et qu'il est parfois intéressant de ne pas en avoir, pour être vraiment en mode vacance, et coupure avec le quotidien.

Appareil photo :

N'étant pas un pro de la photo, j'utilise au cours de mes voyages à vélo un appareil numérique compact PANASONIC Lumix DMC-TZ7. Lors de voyage de 15 jours et plus, je possède 3 batteries de rechange supplémentaires. Je n'emporte en général pas de chargeur. L'appareil est équipé d'une simple carte SD de 16 Go, largement suffisante. Je le range dans la sacoche guidon, avec ses batteries de rechange.

Pour les amateurs de la photo, un bridge constitue sans doute le meilleur compromis, pour ne pas trop s'encombrer avec un reflex et ces optiques. Mais après c'est le choix de chacun, suivant ces envies et besoins.

Téléphone portable :

J'ai un Kyocera Torque KC-S701, il est étanche, solide et il me sert pour les applications GPS et autres cartes nécessaire lors des voyages. Je m'en sert aussi pour les photos. Il possède une grande autonomie (3100mAh), ce qui permet de tenir facilement une journée avec le GPS qui enregistre tout le parcours journalier et la prise de photos, etc ... et ensuite effectuer une recharge au camping. Mais il peut tenir plus, si on désactive certaines applications, GPS ... Il possède aussi une boussole (sympa) ... Pour l'instant, je l'ai, soit dans la poche, soit dans la sacoche guidon, soit avec les cartes sur la sacoche guidon, l'écran tactile fonctionnant bien à travers le plastique transparent.

Tout ce qui concerne, les applications cartographies, GPS etc ... jusqu'à présent, je ne fonctionnais qu'avec les cartes IGN papiers, mais à l'usage, de pouvoir parfois s'appuyer sur le portable, ou pouvoir enregistrer nos tracés s'avèrent très pratique et intéressant. Même si je continue à privilégier les cartes papiers. Il ne faut pas négliger l'avantages d'un tel appareil, pour trouver des campings à la dernière minute par exemple, ou un restaurant, etc ... Et en cas de problème, il peut s'avérer précieux (si ça capte).

Gestion de l'énergie (recharge ....) :

Pour l'instant, nous ne possédons pas de système de recharge particulier, nous effectuons les recharges du téléphone dans les campings, quand cela est possible (en camping sauvage faut évidemment oublier). Remarque importante, suivant les pays les prises électriques diffèrent, il faut donc faire attention à avoir le bon adaptateur.

Pour aller plus loin, chacun des vélos est équipé d'une dynamo dans le moyeu. Par exemple, le Vermont James Cook possède une dynamo moyeu : SHIMANO DH-3N31-NT (6V - 3W). C'est un système très efficace pour générer de l'énergie électrique. D'origine, elle sert uniquement pour l'éclairage du vélo, mais il est possible de rajouter des systèmes permettant de recharger un téléphone portable tout en pédalant (régulateur de charge). Je n'ai aucun retour et expérience sur ces produits, mais voici un exemple : le Busch & Müller, USB-WERK (http://en.bumm.de/produkte/e-werk-usb-werk/usb-werk.html), prix d'environ 80€ (constaté en 2016). Ce système se relie à la dynamo moyeu et possède une petite batterie interne, ce qui permet de fournir en sortie une prise USB permettant de brancher son téléphone pour le recharger (environ 5V - 0,5A).

Après il est aussi possible d'utiliser des panneaux solaires. Mais là aussi je n'ai aucune expérience sur le sujet. Mais voici un comparatif complet trouvé sur le net (écrit en 2013) : http://www.expemag.com/energie/comparatif-panneaux-solaires.html

Les équipements électriques - électroniques - informatiquesLes équipements électriques - électroniques - informatiquesLes équipements électriques - électroniques - informatiques
Retour à l'accueil